Café du LAURE jeudi 04 mai 13h

Les processus de conception collaboratifs, un sujet de recherche en architecture ?

Estelle Morlé, maître-assistante associée à l’ENSAL et doctorante, invite à l’occasion de ce café du LAURE enseignants, étudiants, chercheurs et architectes à partager les liens entre les différents domaines de connaissances convoqués dans son travail de recherche.

Alors que les processus de conception font l’objet de recherches en sciences humaines et sociales et que les collaborations sont cœur de la profession d’architecte, quels sont, pour la recherche en architecture, le sens et la portée de l’étude des processus de conception collaboratifs dans le projet ?

Ces interrogations prennent place dans le cadre de la recherche doctorale en cours d’Estelle MORLE portant sur les processus coopératifs et collaboratifs à l’œuvre dans un exercice collectif de la conception architecturale et leur incidence sur la production d’innovations. Le protocole expérimental s’appuie sur l’enseignement ATEC – Architecture Vertueuse, mené en atelier de projet de première année de Master à l’ENSAL et mobilise un référentiel croisé entre sciences humaines, théories et pratiques de l’architecture en milieux académique et professionnel.

Enseignants, chercheurs, architectes, étudiants, ce café du LAURE vous invite à partager le questionnement des liens entre ces différents domaines de connaissances interrogeant plus fondamentalement le sens de la recherche en architecture.

Café du LAURE jeudi 23 mars 13h

« Habiter l’horizon, l’architecture à l’épreuve »

Julie Cattant, enseignante-chercheure, docteure en architecture viendra nous présenter sa thèse soutenue  le 17 février, à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-la-Villette.

Résumé :

Cette thèse interroge les relations entre l’architecture et l’horizon et montre qu’elles engagent la notion philosophique d’habiter. Au travers du prisme de l’horizon, l’objectif est de saisir le sens des pratiques des architectes, de repenser leurs limites et de mesurer la responsabilité des professionnels qui participent à la transformation des milieux habitables. Au tournant de la modernité, l’étude de l’horizon chez Le Corbusier, Claude Parent, Henri Gaudin, Álvaro Siza, Pierre-Louis Faloci et Marc Barani, éclaire des évolutions dans les modes de voir et de penser le monde, de la première moitié du 20e siècle à nos jours. Des récits d’expériences vécues au sein d’architectures construites sont confrontés à des entretiens menés avec les architectes ainsi qu’à l’analyse de leurs écrits, dessins, plans et/ou archives. Tour à tour, l’horizon, l’architecture et l’habiter sont mis à l’épreuve. Au premier abord, l’horizon évoque la limite visuelle lointaine du paysage. Mis à l’épreuve de l’architecture, il se révèle aussi comme limite spatio-temporelle et corporelle, qui concerne la relation sensible et existentielle entre l’homme, l’architecture et le paysage. À l’épreuve de l’horizon, l’analyse des pratiques et des expériences des architectes démontre une pluralité de modes de dire et de faire. Comme prisme de lecture, l’horizon traduit le sens des actions et des pensées de ces professionnels. Au travers de leurs invitations à « habiter l’horizon », les architectes témoignent d’un changement de paradigme à l’œuvre depuis Le Corbusier. L’ouverture et le rythme entre l’architecture, l’homme et l’horizon s’imposent finalement comme les conditions d’un habiter possible.

Jury composé de :

Mme Chris YOUNÈS, philosophe. Professeur HDR émérite à l’ENSA-Paris la Villette, professeur à l’École Spéciale d’Architecture, fondatrice du réseau PhilAU (directrice)

Mme Hélène HATZFELD, politologue. Docteur d’État en science politique, chercheur au Centre de recherche sur l’habitat-LAVUE

M. Jean-Lucien BONILLO, architecte. Professeur HDR en histoire et culture architecturale et urbaine à l’ENSA-Marseille, directeur du laboratoire INAMA (rapporteur)

M. Jean-Pascal LÉGER, écrivain, éditeur, commissaire d’expositions. Fondateur et directeur de la revue et des éditions Clivages et de la Galerie Clivages, directeur du Centre d’Arts Plastiques de Royan

M. Daniel PAYOT, philosophe. Professeur HDR de philosophie de l’art à l’Université de Strasbourg, directeur du laboratoire ACCRA

M. David VANDERBURGH, architecte. Professeur d’architecture à la Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme de l’Université de Louvain (rapporteur)